Le PLM, un levier clé de productivité pour les usines

11
/
09
/
2020
4min
Partager cet article

En s'intéressant au fonctionnement d'une entreprise industrielle, on constate que la plupart des équipes travaillent au bénéfice de l'atelier. En effet, la productivité de l'entreprise se mesure avant tout par la qualité, le temps de fabrication et le coût des produits qui sortent des lignes de production. Ainsi le Bureau d'Etudes, le service Méthodes et l'équipe Qualité etc travaillent avant tout pour permettre de produire le mieux possible.

Nous allons donc voir comment le PLM, un outil initialement dédié à ces équipes bénéficient directement à l'efficacité des lignes de production.

Le PLM : un outil de gestion documentaire et des workflows dédié au suivi des informations produit

L'outil PLM permet de suivre efficacement les évolutions des liasses documentaires produit :

  • Documents CAO et plans
  • Fiches techniques et notices de fabrication
  • Procédures qualité
  • ...

Chacun des documents constitutifs de la liasse évoluant régulièrement, il est nécessaire de suivre rigoureusement leurs révisions et d'être capable d'associer à chaque version ou configuration produit sa gamme de fabrication.

L'étape suivante est de lier à chaque ordre de fabrication la bonne gamme de fabrication correspondant à sa version et sa configuration produit.

PLM gestion des versions et gestion des configurations, documentation technique et informations produit

Le PLM permet un accès automatisé à la documentation technique pour les opérateurs

Une fois le lien ordre de fabrication ↔ version/configuration produit ↔ gamme de fabrication enregistré et suivi dans le PLM, il devient extrêmement facile pour un technicien d'accéder à la bonne révision d'une fiche technique.

Un simple scan du code barre de l'ordre de fabrication permet au PLM d'afficher directement le document lié au bon numéro d'opération dans sa bonne révision. Le technicien n'a pas à aller chercher lui même le fichier sur un serveur local, en se référant à une gamme de fabrication sous Excel souvent difficile à lire.

Ce qui est vrai pour une notice de fabrication l'est aussi pour un programme d'usinage ou un programme de contrôle. Le scan de l'ordre de fabrication par l'opérateur va permettre de charger directement le programme souhaité dans le logiciel de pilotage de la machine, permettant ainsi de gagner un temps précieux à chaque opération.

L'automatisation entraîne une diminution des rebuts / non qualité

Cette automatisation de la mise à disposition de la documentation technique aux opérateurs permet aussi de diminuer fortement le nombre d'opérations humaines et donc de potentielles erreurs.

Parmi les causes de non qualité les plus fréquentes on trouve l'utilisation d'une notice de fabrication qui n'est plus à jour. Souvent, les techniciens impriment leurs notices et les laissent sous format papier à l'atelier. Le problème de cette méthode est qu'ils ne peuvent pas être certain de toujours avoir la dernière révision en production. Les pièces alors fabriquées sont souvent déclarées non conformes par le service qualité puis mises au rebut.

Un simple scan du code barre de l'ordre de fabrication pour vérifier que la fiche imprimée est bien dans la bonne révision permet d'éviter ces erreurs, et de faire diminuer d'autant le nombre de non qualité.

Le PLM fluidifie aussi les remontées terrain

Certains PLM, comme la plateforme cloud Aletiq (en savoir plus sur le cloud), ont une interface dédiée aux opérateurs en atelier. Les techniciens peuvent alors remonter simplement une difficulté ou une proposition d'amélioration sur une notice de fabrication depuis leur espace dédié.

L'opérateur n'a qu'à laisser un commentaire décrivant la difficulté rencontrée et le responsable de zone et l'équipe qui a produit le document sont automatiquement notifiés de la demande.

Cet espace d'échange lié à chaque document permet de considérablement fluidifier la communication entre l'atelier et les équipes Bureau d'Etudes, Méthodes, Qualité etc. Il en résulte des évolutions de la documentation technique plus rapide et plus proches des besoins de l'atelier.

La gestion des tâches simplifie le travail du responsable de zone

Prenons l'exemple d'une demande d'évolution de fiche technique. Une fois un commentaire laissé par un opérateur sur le document, le responsable de zone peut décider d'appuyer la requête avec une demande d'évolution de la fiche en question.

Un espace de gestion des tâches permet de créer un workflow à destination de l'équipe Méthodes responsable du document pour demander sa modification. L'ensemble des acteurs de la chaîne de modification et de validation sont alors automatiquement notifiés du travail à réaliser. En fin de workflow, après la modification faite par le technicien, la validation obtenue auprès du responsable Méthodes et de l'équipe Qualité, le responsable de zone peut lui aussi valider que l'évolution correspond bien aux attentes.

La nouvelle révision de la fiche technique est alors mise en production automatiquement pour les futurs ordres de fabrication.

La gestion des encours n'est plus un problème pour le service Méthodes

Reprenons notre exemple d'évolution d'une fiche technique :

  • L'opérateur met un commentaire avec sa remarque sur le document
  • Le responsable de zone crée un workflow de demande d'évolution de la fiche technique
  • L'équipe Méthode réalise l'évolution
  • La nouvelle révision du document est validée par les différents services puis mise en production
  • Les futurs ordres de fabrication faisant appel à ce document seront bien liés à cette nouvelle révision

Mais qu'en est-il des ordres de fabrication en cours ? Ceux qui sont déjà partis à l'atelier mais qui ne sont pas encore passés par l'opération utilisant ladite fiche technique modifiée.

L'intégration avec l'ERP permet au PLM d'avoir la liste des ordres de fabrication en cours ainsi que leur état d'avancement dans la série d'opérations. Le service Méthodes peut alors isoler les ordres de fabrication concernés pour mettre à jour leur gamme de fabrication avec la nouvelle fiche technique. L'information est tracée dans le PLM et la nouvelle gamme transmise à l'ERP pour mise à jour.

Ainsi le technicien lorsqu'il scannera son ordre de fabrication, aura bien accès à la bonne révision de la fiche technique. Et le bureau des Méthodes n'a plus à chercher les ordres de fabrication à mettre à jour dans l'atelier pour aller remplacer à la main la fiche correspondante dans la documentation technique.

Conclusion

Le PLM est un outil majoritairement utilisé par le Bureau d'Etudes, l'Industrialisation, les Méthodes et la Qualité. Néanmoins, la mise en place d'un tel outil est avant tout pour le bénéfice de l'atelier, permettant de fiabiliser les processus de fabrication, de faire gagner du temps aux opérateurs et de réduire de façon importante les non qualités.

Un PLM cloud comme celui d'Aletiq permet d'obtenir ces gains avec un minimum d'investissement, un déploiement rapide et une prise en main extrêmement simplifiée.

Partager cet article

Lancez-vous !

Prenez le contrôle de la gestion de vos données techniques pour améliorer la performance et accélérer l’innovation

Téléchargez le cas d’usage

LISI Aerospace divise par 4 le temps de gestion des évolutions produit

Photo Lisi aerospace avec un ingénieur de l'aerospaciale
Merci pour votre intérêt. Vous allez recevoir notre cas d'usage d’ici quelques instants.
Vous pouvez désormais fermer cette page
Au moins une des valeurs renseignées n'est pas valide
cross

Téléchargez le cas d’usage

eMotion Tech gère 2 fois plus vite ses opérations de maintenance

Merci pour votre intérêt. Vous allez recevoir notre cas d'usage d’ici quelques instants.
Vous pouvez désormais fermer cette page
Au moins une des valeurs renseignées n'est pas valide
cross

Notre livre blanc

Déployez une solution de gestion des données techniques pour engager votre transformation numérique

validate

Enjeux de la transition numérique pour les entreprises indutrielles

validate

Panorama des solutions existantes

validate

Conseils pratiques pour amorcer sa transition numérique

Merci pour votre intérêt. Vous allez recevoir notre livre blanc d’ici quelques instants.
Vous pouvez désormais fermer cette page
Au moins une des valeurs renseignées n'est pas valide
cross
Notre libre blanc